Photo : Wally Veronesi

Les moulins souterrains du Col-des-Roches se trouvent dans le canton de Neuchâtel en Suisse, proche de la frontière avec la France et des villes du Locle et de la Chaux-de-Fonds. Ils sont uniques en Europe.

Azimut y était le weekend du 17 et 18 août 2019.

Le samedi matin, les participants à ce weekend se retrouvent en début de matinée, sur le parking des Moulins souterrains du Col des Roches. Dès que toute l’équipe est enfin réunie, la visite peut commencer.

Photo : Wally Veronesi

 

Ce n’est autre que la maman de notre membre organisateur qui nous accueil pour la visite. Elle ne manque pas de nous informer qu’une petite laine est de rigueur, puisqu’il y règne une température constante de 7 degrés.

Après quelques explications sur l’histoire des moulins, nous voici donc en train de descendre dans les profondeurs...

Le groupe découvre ce lieu, aussi surprenant qu’intéressant, avec le plus grand intérêt. Il faut dire que notre guide capte toute notre attention, tant par sa façon passionnée de narrer l’histoire et la vie de ces moulins souterrains, que par ses fines touches d’humour !

 

La place est exigüe et il y a peu de lumière. Pas facile donc de faire des photos dans ces conditions. Mais qu’à cela ne tienne, quelques trépieds se déploient et l’on commence à entendre quelques déclenchements. On est là pour ça, entre rires et curiosité.

Le voyage au centre de la Terre étant terminé, le groupe se dirige dans la joie et la bonne humeur, en direction des Brenets pour le port du Doubs plus précisément. Après un petit apéritif au débarcadère, nous embarquons pour une petite, mais oh combien sympathique croisière, jusqu’au Saut du Doubs, impressionnante chute de 27 m de haut ! Tout en profitant de notre pique-nique que nous avons pris la peine d’emmener avec nous, chacun profite à sa manière du magnifique paysage qui nous entoure. Poses longues, paysage, macro, il y a de quoi faire !

Photo : Wally Veronesi
Photo : Wally Veronesi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo : Wally Veronesi

 

Après ce bon bol d’air rafraichissant, il est temps d’aller prendre nos quartiers pour la nuit non loin de la Vue des Alpes ou une dégustation d’absinthe nous attends. Ce qui va nous mettre en bouche avant d’attaquer une spécialité de la région, la torrée neuchâteloise. Saucisson cuit sous la cendre et patates. Une belle et grande tablée pour une soirée festive et succulente !

Après une bonne nuit de sommeil et un bon p’tit déj sur la magnifique terrasse de notre chalet, nous nous nous rendons à la Brévine, plus exactement au lac des Taillères pour terminer, tout en douceur, ce super weekend en terre neuchâteloise.

Au final, peu d’images mais beaucoup de plaisir !